Le lavage de Nez

Le lavage de Nez

Le lavage de nez est un geste très important lorsqu’il existe un encombrement ou un écoulement nasal. L’écoulement/l’encombrement nasal peut être causé par une infection comme le rhume ou par une réaction allergique comme le “rhume des foins”. Le lavage permet de soulager les symptômes (éternuements, toux, maux de gorge) mais aussi de réduire le risque d’aggravation de certaines affections.

A noter que je ne compte aucun “spray” nasal comme un lavage. Je conseille les sprays seulement pour déboucher le nez quand le lavage ne passe pas. Le spray ne lave pas les écoulements postérieurs qui peuvent couler dans la gorge.
Certains spray peuvent être utilisés à partir de l’âge de 6 mois, jamais avant. Beaucoup de sprays sont en vente libre en pharmacie.

Chez le nourrisson et le petit enfant

Je conseille d’utiliser le sérum physiologique en pipettes. Le sérum physiologique est de l’eau stérile mélangée avec 0,9% de chlorure de sodium. Cette concentration est la même que dans la plupart de nos liquides corporels. Ainsi, le sérum n’irrite pas le nez.
Veillez à ce que l’embout des pipettes soit bien arrondi et souple pour ne pas irriter le nez de votre bébé.
Le bébé peut pleurer pendant le geste car il peut ressentir un inconfort, mais cela reste un geste indolore.
Pour laver le nez de votre bébé, on l’allonge sur le côté et on met la pipette à l’entrée de la narine qui se trouvera en haut. Si possible, on ferme la bouche du bébé. Le bébé ne le permet pas toujours 😉 On vide une partie de la pipette en une pression, nettoie le nez avec un mouchoir, lange et/ou un mouche-bébé par aspiration et répète le geste de l’autre côté. L’enfant peut tousser et/ou déglutir, c’est normal car le sérum ne coule pas seulement dans la narine inférieur mais aussi un peu dans la gorge.
Chez un bébé enrhumé je conseille de pratiquer le lavage au moins avant chaque biberon/repas ! Outre les bienfaits du lavage mentionnés plus haut, dégager les voies aériennes avant le repas permettra à votre bébé de mieux ressentir les odeurs pour lui donner un peu plus d’appétit ; diminuer le risque de toux et de vomissements et réduire la nausée qui peut être causée par l’écoulement des glaires.

Chez l’adulte et le grand enfant

Le lavage de nez se fait avec des dispositifs d’irrigation réutilisables comme le RHINOHORN ou équivalent. L’avantage est de faire un équivalent de sérum physiologique : mélange d’eau du robinet et de sel dosé grâce à la petite cuillère-mesure. On peut utiliser ce dispositif pendant plusieurs années.
Le principe est le même : on incline la tête sur un côté ; on verse la moitié de liquide dans une narine ; on se mouche et on répète le geste de l’autre côté.
Comme chez le bébé, une petite partie du sérum « fait maison » passera dans la gorge et lavera les écoulements postérieurs.
Et comme chez le bébé, je conseille pratiquer un lavage de nez au moins avant chaque repas. Faire un lavage avant de vous coucher et en vous levant le matin est aussi bénéfique.

Ici, vous pouvez lire les conseils de l’Assurance maladie pour le lavage du nez : https://www.ameli.fr/assure/sante/bons-gestes/petits-soins/pratiquer-lavage-nez
Vous allez constater que mes conseils diffèrent en partie de ceux d’AMELI, notamment en ce qui concerne les sprays pour le nez. A vous de choisir ce qui vous va au mieux !