Soigner la dépression naturellement (1ère partie)

Il existe maintenant suffisamment de confirmation que plusieurs facteurs de notre mode de vie moderne sont impliqués dans le développement des épisodes dépressifs ou anxieux. Une modification, même minime, de ses facteurs améliore considérablement notre moral et équilibre en restant un soin tout à fait naturel. Malheureusement le traitement actuel des problèmes de psyché repose beaucoup plus sur les médicaments et la psychothérapie, avec des résultats médiocres.

Un épisode dépressif ou anxieux ne s’installe pas du jour au lendemain. Les événements de vie, les vécus difficiles, les souffrances physiques comme maladie, accidents, agressions mais aussi les tensions émotionnelles ou mentales répétitives, augmentent le niveau de stress dans notre corps. Un déséquilibre se crée. 

Les hormones de stress, augmentées de manière prolongée, influencent de manière négative tous les autres processus de notre organisme.

En cas de persistance de mal-être, le déséquilibre augmente. Initialement, il peut se montrer avec des symptômes de fatigue, perte d’élan, douleurs musculaires, maux de tête, gênes digestifs, hypertension, infections à répétition, douleurs des règles, insomnie etc. Puis, si ce déséquilibre n’est toujours pas soigné, les émotions telles que l’anxiété, les peurs, la tristesse, la colère, l’irritabilité se font ressentir de plus en plus souvent et les signes physiques ne sont plus négligeables. 

Une personne qui ressent un mal-être en permanence témoigne d’un déséquilibre important et ancien.

Les médicaments comme les antidépresseurs ou les anxiolytiques peuvent cacher les symptômes. Mais au bout d’un moment, notre corps, qui a besoin de signaler que nous devons prendre soin de lui, se manifestera avec un autre symptôme, puis un autre etc. (Les antidépresseurs peuvent être utiles de manière transitoire, pour passer un cap, chez les personnes dont la souffrance est trop importante pour attendre les bienfaits des thérapies naturelles). 

Et si, au lieu de traiter les symptômes, on traiterait la personne qui en souffre? 

Avec un accompagnement adapté, les techniques naturelles portent leurs fruits bénéfiques en quelques semaines. Et les études prouvent que ce bénéfice est égal, voire supérieur aux antidépresseurs. Ce qui est encore plus important, les patients utilisants les méthodes naturelles gardent leur équilibre beaucoup plus longtemps que ceux traités par médicaments.

Comment cela se fait? En réduisant le niveau de stress chronique, votre corps peut commencer à revenir, petit à petit, à son équilibre naturel, celui avec lequel vous êtes né. Même si cet équilibre vous paraît très loin, votre corps en garde un bon souvenir, car l’équilibre est son fonctionnement de base. Tout comme l’équilibre de vos pulsations cardiaques, de votre respiration ou encore le maintien de la température corporelle. 

Pour réduire les hormones de stress, mêmes les petits changements de votre vie quotidienne seront suffisants. Dans le prochain article nous allons aborder comment intégrer de manière adaptée dans notre vie ces soins, sans pour autant devoir changer notre style de vie.

Vous pouvez, bien évidemment, m’en parler lors de votre prochaine consultation, afin que l’on puisse commencer à élaborer les techniques les plus adaptées à vous.

Pour citer Socrate, « le secret du changement, c’est de concentrer toute votre énergie non pas à lutter contre le passé mais de construire l’avenir ».

Sources : 

1/ Sarris J et al. Lifestyle medicine for depression. BMC Psychiatry. 2014 Apr 10;14:107

2/ Berk M et al. Lifestyle management of unipolar depression. Acta Psychiatr Scand Suppl. 2013;(443):38-54

3/ Stephen S. Ilardi. The Depression Cure: The 6-Step Program to Beat Depression without Drugs.  Editions Da Capo Lifelong Books.

4/ Dr. Deepak Chopra. La Santé parfaite. Editions J’ai lu.